bite-qui-court

Une bite qui court vers l’infini. Elle essaye de découvrir le monde, mais elle se rétame comme un merde, pourri par le monde environnant. C’est la métaphore de la téléréalité et sa vision de l’orgasme féminin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *