eurovision-epileptique

Un dessin aussi flashy que les soirées chaude de l’eurovision.
C’est une forme d’expression pollockienne ou les taches rejoignent le kitch dans une fornication poussive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *