Le Football et ceux qui pleurent…

cruyff est rigolo

France-HondurasFRANCE – HONDURAS !
– Instantané football –

 » Benzema est dans ton short ! «  Nike

Ce soir, c’est le grand soir. Enfin. Question de point de vue. La France commence son mondial. Après ces mois de grogne sociale, d’élections foireuses, de scandales politiques, nous allons enfin pouvoir éteindre notre cerveau en regardant 22 mecs courir après un ballon pour marquer des buts. Le football a cela de magique. Pendant 90 minutes, on va doucement oublier les tracas, vibrer et rêver. Certains diront avec une théorique pseudo-intellectuelle « C’est un truc de beauf ! On floue le peuple avec du pain et des jeux ! ». Et alors ? Le football, c’est bien plus qu’un simple sport. C’est un drôle de sentiment fédérateur dans une époque civilisée où s’entre-tuer n’est plus permis, hormis dans un stade avec un arbitre. Notre monde va s’arrêter. Le silence va s’imposer. On va profiter. Enfin… Pour ceux qui aiment ça.

Ce soir, j’aimerais lâcher un slam pour tout ceux qui n’aiment pas le foot, ceux qui vont se lever tôt demain matin pour passer le bac ou tout simplement travailler, ceux qui ont un mec ou une copine accroc au ballon rond et qui vont subir pendant une heure et demie, la mauvaise foi chronique de son conjoint face à un arbitre forcément vendu. Si comme moi, vous dormez la fenêtre ouverte, vous pourrez apprécier en direct les évolutions du match au rythme des cris de vos voisins. Je vous dédicace le dessin ci-dessus (ne me remerciez pas) en espérant que vous pourrez malgré tout échapper à la frénésie nationale. Je compatis pour vous. Je ne vous mentirai pas, je suis de ceux qui vont beugler devant leur télé . D’avance désolé. Je ne bouderai pas mon plaisir.

Quant aux autres, on va pas se mentir.
Le Honduras, ils vont se faire défoncer ce soir, ou bien ?

mondial de foot

 

One thought on “Le Football et ceux qui pleurent…

  1. Je faisais parti de ceux qui ne voulaient pas regarder le foot, mais c’est dur de passer à coté tout de même. Invitée par des amies à un apéro dinatoire devant le foot, je vais avoir le droit à ma dose comme tout bon français. Un échappatoire ? Oui ! Il faut aller chercher des pizzas au resto à coté. Moi moi moi ! Je veux y aller ! Et… Ça c’est de la mauvaise idée, ni les pizzas ni moi n’avons retrouvé le chemin de cet apéro. Je me suis perdue au fond d’un verre de mojito et je crois avoir perdu mes potes avec.

    Qui veut m’inviter pour le prochain match ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *